Sélectionner une page

Le cristal fait rêver…La brillance exceptionnelle de cette matière, sa capacité à faire miroiter la lumière, les objets de luxe qui le représentent, tout contribue à faire d’un objet en cristal une création d’exception.

Le cristal, qu’est-ce que c’est au juste ?

Le cristal est un verre, enrichi d’au moins 24% d’oxyde de plomb, selon les standards de qualité des plus grandes maisons créatrices. Le verre, comme le cristal, est surtout constitué d’oxyde de silicium, mais ne comporte aucune trace d’oxyde de plomb.

Le plomb, c’est un peu la baguette magique de cette histoire cristalline: il a la capacité de rendre le verre bien plus lumineux.

En Europe, l’indice de réfraction du cristal, pour qu’il mérite l’appellation « cristal de plomb », doit être égal ou supérieur à 1,545. Le plomb confère aussi au cristal une sonorité particulière, et le rend même plus tendre, donc plus facile à tailler. Le plomb abaisse la température de travail du verre, favorise la taille et le polissage à froid, et augmente son éclat, en accroissant l’indice de réfraction de la matière.

Le taux de plomb peut varier selon les traditions et les réglementations, et aller de 10 à environ 30 % d’oxyde de plomb. La formule élaborée par François de Beaufort, en 1782 et en France, comportait plus de 35% de plomb ! Mais ce n’est pas tout. Dans le cristal, il y a aussi du potassium, qui va donner un éclat particulier à la taille, et même du cristal cassé, autrement nommé le groisil, qui facilite la fusion.

C’est en Angleterre, au XVIIème siècle, que cette précieuse alchimie est découverte. Rapidement, une floraison de cristalleries se produit dans toute l’Europe, de l’Alsace à la Bohème. Le succès ne se démentira jamais, et couvre des domaines aussi divers que ceux de la bijouterie, des arts de la table ou de la lustrerie. Qu’il s’agisse d’enrichir son intérieur ou de faire un cadeau d’exception, le cristal est toujours le symbole du luxe et du raffinement.

Le cristal Lalique, et ses transparences virtuoses

La maison Lalique a la particularité d’offrir une profusion d’objets en cristal utiles ou décoratifs, toujours de grand luxe, depuis trois générations.

C’est au début du XVIIIème siècle, notamment lors de l’exposition universelle de 1900 à Paris, que le fondateur de la dynastie, René Jules Lalique, connaît un succès foudroyant avec ses bijoux de style art nouveau. Mais Lalique est aussi un maître verrier, alors il compose des bijoux en verre et des flacons de parfum luxueux. Vers 1920 il se tourne vers l’art déco et ose affirmer que des d’objets de luxe en verre peuvent aussi être des objets usuels. On lui doit le satiné Lalique, et des verres opalescents d’une grande beauté.

C’est en 1945 que son fils Marc Lalique se tourne vers le travail du cristal. Aujourd’hui encore, la maison Lalique, dont le site de production se trouve à Wingen-sur-Moder en Alsace, nous éblouit par les créations les plus diverses.

Verres, carafes, vases, flacons à parfums, photophores, lampes et lustres, la virtuosité de la Maison Lalique s’exprime partout, depuis trois générations. Ce sont tous les aspects des arts de la table et de la décoration d’intérieur qui ont intéressé la création Lalique.

Cette maison conçoit ainsi de véritables statues d’art en cristal, capables d’orner les plus beaux intérieurs. Il peut s’agir de nus, d’angelots, ou d’hirondelles…dans tous les cas, ces beaux objets attirent le regard et la lumière. Les teintes sont permises dans les sculptures de la maison Lalique, elles vont du transparent le plus pur au gris, en passant par le lustré or…

Chaque œuvre est unique, qu’il s’agisse d’une statuette de danseuse, d’acrobate, ou d’un fabuleux bestiaire. Certaines gammes de sculptures animalières Lalique sont disponibles en 29 coloris différents ! Toutes ces œuvres d’art délivrent un message atemporel de luxe et de beauté.

Pour des petits cadeaux d’exception, pensez aux ornements de sapin en cristal Lalique, et pour les âmes romantiques, n’oubliez pas d’offrir un bijou en cristal Lalique, ou un beau presse papier en cristal satiné.

Le cristal Daum, et ses effets floraux multicolores

Daum, c’est l’art floral à l’état pur. La cristallerie Daum est fondée en 1878 à Nancy, en Lorraine, par Jean Daum, un notaire passionné par l’art du verre : c’est le début d’une entreprise familiale, qui marquera profondément le cristal art déco des années 1880 à 1940. L’étude de notaire est vite vendue, et l’entreprise s’installe à Nancy.

L’inventivité artistique et l’esprit d’entreprise de ses deux fils, Auguste et Antonin, feront le reste. Des artistes de renom rejoindront la fabrique à la fin du XIXème siècle, comme Jacques Grüber, Henri Bergé, ou Émile Writz, pour ne citer que les plus célèbres. Les créations de la maison Daum seront aussi étroitement liées avec l’inventivité du célèbre Emile Gallé, fer de lance de l’Ecole de Nancy.

Après la deuxième guerre mondiale, la manufacture Daum se diversifie vers des pièces transparentes, pour les arts de la table : verres, flûtes à champagne, coupes, s’inspirent toujours de la nature mais abandonnent parfois la couleur. Toujours novatrice, à partir des années 60 l’entreprise utilise aussi une pâte de cristal, constituée de 30 % plomb environ, pour créer de très belle sculptures.

verre cristal

Il existe de très nombreux types de cristal.

De nombreux créateurs contemporains travaillent avec la maison Daum, pour mettre au goût du jour les plus belles pièces de cristal et de pâte de verre. Il y a comme une signature Daum, qui reste à travers les âges. Elle reste marquée par l’affection pour l’art floral, et une maitrise absolue de la couleur.

Actuellement encore, la maison Daum se distingue particulièrement dans le luminaire en cristal, mais aussi dans les vases et autres objets de décoration. Prenez par exemple la collection Iris, qui reprend le motif de cette fleur particulièrement élégante dans toute une gamme de vases, flacons, coupes, coupelles et presse papiers, tout en jouant avec les couleurs. Le résultat est toujours splendide. Autre collection, la gamme de vases Daum consacrée au cactus séduit par ses couleurs éclatantes de vert et de rouge et sa modernité.

Le cristal de Bohème

Le cristal de Bohème peut être uni et transparent, pour un effet très contemporain, ou encore taillé avec toute la virtuosité d’un savoir-faire ancien. Il peut aussi se parer de couleurs vives, inoubliables. Le cristal de Bohème naît au XVIIIème dans le royaume du même nom, actuelle république tchèque, dans des verreries artisanales. Ce qui va faire son succès mondial, c’est sa clarté et la virtuosité de ses maîtres graveurs.

Avant la seconde guerre mondiale, ce ne sont pas moins de 8000 ateliers artisanaux qui parsèment la région, l’industrie du cristal y est florissante dans l’ancien royaume de Bohème. Un cristal de Bohème de qualité doit contenir 24% d’oxyde de plomb, pour une densité supérieure à 2,9 et un indice de réfraction de plus de 1,54.

Le cristal de Bohème, c’est aujourd’hui encore un cristal d’excellence, très prisé pour les coffrets de flûtes à champagne, pour les carafes à décanter et les verres à whisky, pour les coupes à fruit et les vases, ainsi que pour les nécessaires de verres à vin et à eau offerts lors des mariages.

C’est l’alliance parfaite entre la décoration et l’usage quotidien. Le spectre de lumière du cristal de Bohème est magnifique, et sa taille, à la main et à la roue, est traditionnellement empreinte de virtuosité. Il se pare parfois d’or, en un large ruban sur le pourtour des verres ou des coupes, et même parfois de bleu roi, de rouge vif, de violet lumineux et de vert éclatant…C’est un peu de joie à l’état pur, à votre table.

Le cristal Versace

Versace, l’italienne et la milanaise, n’est pas qu’une ligne de parfums et de vêtements de luxe. L’ancienne maison, fondée dans les années 1970 par Gianni, Santo et Donatella Versace, a investi les arts de la table avec succès. Clin d’œil raffiné, la marque a repris, pour parer ses créations en cristal, son emblème de tête de méduse. De là, des carafons, des verres de prestige, et des vases magnifiques.

Si vous aimez la couleur, laissez-vous tenter par les collections de verres Gala Prestige, rouges, ambre ou verts, bleus, mauves…c’est le raffinement classique, et coloré, à votre table. La tête de méduse se retrouve dans le pied des verres, ou en médaillon sur le pourtour des services. C’est une signature de grand prestige qui ne passe pas inaperçue.

Le cristal Murano

Murano, c’est cette petite île au nord de la lagune de Venise, qui bénéficie d’une longue tradition de maîtres verriers. Le verre de Murano est à la base un savant mélange de sable, de sodium et d’arsenic, qui a traversé les siècles.

Surtout, un cristal de Murano est obligatoirement travaillé à la main. Les créations des Murano plairont aux connaisseurs les plus modernes, par leurs transparences simples et leur épaisseur généreuse. S’il joue souvent de transparence, les couleurs du véritable cristal de Murano peuvent aussi être extrêmement vives et riches.

Le cristal de Murano, c’est un cadeau de la Sérénissime qui a traversé les âges. C’est le cristal des beaux objets de décoration, à l’esthétique puissante, qu’il s’agisse de vases, de sulfures, de bougeoirs, de cendriers ou d’appliques murales. Il ose parfois la couleur, il est toujours d’une très grande qualité et, cristal oblige, d’un poids conséquent. Des artistes de renom ont marqué l’histoire du verre de Murano, par exemple Angelo Barovie, ou Alessandro Mendini. Le travail est entièrement fait à la main par les maîtres verriers.

Les objets en cristal, pièces maîtresses des arts de la table, luminaires de grand prestige ou objets de décoration luxueux, ne sont rien d’autre que l’alliance d’un savoir-faire ancestral et d’un jeu de lumières. Acquérir un objet en cristal, c’est très certainement s’accorder le plaisir de posséder de la beauté à l’état pur.