Sélectionner une page

La peinture s’effrite, vous vous êtes lassé du vieux crépi, une dizaine d’années s’est écoulée depuis la dernière fois que vous avez réalisé des travaux sur la façade, vous projetez la vente de votre maison… Plusieurs raisons peuvent motiver la rénovation de votre façade. Avant d’engager des travaux, il est primordial de comprendre les enjeux du ravalement de façade et les différents choix qui vous sont proposés dans le cadre de la rénovation. Suivez le guide !

Qu’est-ce qu’une façade ?

En construction, la façade désigne principalement la face avant de la maison, celle qui accueille l’entrée principale. Selon la configuration du bâtiment, la façade peut également faire référence à l’ensemble des faces visibles depuis l’extérieur.

Ravalement de façade : définition

Il y a souvent une confusion entre rénovation et ravalement de façade, deux termes dont les sens sont relativement proches mais qui impliquent des travaux de différente nature.

La rénovation de façade est une opération qui se limite principalement au nettoyage de la surface. Elle permet d’enlever le lichen, la mousse et les salissures accumulées au fil des années. Il est conseillé de faire appel à des professionnels, sachant qu’une rénovation inadéquate peut entraîner la détérioration de la façade et provoquer l’apparition de fissures.

Le ravalement de façade est une opération beaucoup plus lourde puisqu’elle consiste en la remise en état de la surface. Techniquement, le ravalement de façade permet de rendre l’aspect originel de la maison. Il est néanmoins envisageable de profiter des travaux pour apporter certaines modifications, dans le respect du Plan Local d’Urbanisme (PLU), des règles de copropriété et autres exigences pouvant vous être imposées.

Contrairement à la rénovation, le ravalement de façade n’a pas une vocation purement esthétique. Elle vise en premier lieu la solidité de la construction, ce qui implique des travaux de réparation en amont de la pose d’un revêtement de finition.

Le Code de la Construction et de l’Habitation définit l’obligation de réaliser un ravalement de façade tous les 10 ans. En présence de pathologies comme des fissures, les travaux devraient toutefois être envisagés au plus tôt même si vous êtes encore loin du délai légal.

Refaire façade maison : évaluer l’état

Il est évident qu’une façade qui vieillit devient plus terne. Le revêtement peut s’effriter par endroit, mettant le matériau de construction à nu. Des graffitis, du salpêtre et des moisissures font également partie des éléments pouvant tacher et dégrader l’apparence du mur. Si certains éléments ont des conséquences purement esthétiques, d’autres risquent d’affecter la solidité structurelle. C’est l’intérêt de procéder à l’évaluation de l’état de la façade au début des travaux.

Les fissures sont à considérer avec une attention particulière parce que leurs caractéristiques sont extrêmement variables. Il peut se révéler nécessaire d’observer leur évolution sur plusieurs mois avant de poser un diagnostic définitif dans la mesure où certaines fissures sont “mouvantes”.

Autrement dit, elles ne sont pas encore stables et exigent un traitement de fond. Le tassement voire la rupture des fondations et les problèmes de remontées capillaires sont généralement en cause dans le cas des fissures structurelles.

L’évaluation de l’état de la façade réalisée par un professionnel peut porter sur les perspectives de modification de l’apparence de vos murs extérieurs ou se concentrer sur la remise en l’état originel de la façade.

Refaire façade maison : comprendre les causes

Il est primordial de comprendre les origines des dégradations de la façade pour déterminer les approches assurant une rénovation pérenne.

Le décollement du crépi, de la peinture ou encore de l’enduit résulte généralement d’une pose de mauvaise qualité. A titre d’exemple, il est possible que le revêtement ait été appliqué sans primaire d’accroche alors que les caractéristiques de la façade exigent cette précaution. L’humidité peut également être en cause si le revêtement s’effrite, se décolle ou se fissure.

L’efflorescence est un phénomène malheureusement courant, reconnaissable à la formation de taches blanches. Ces dernières sont les conséquences d’une remontée des minéraux sous l’effet de la capillarité. L’humidité et les défauts d’étanchéité sont les principales origines de ce problème.
Si les couleurs de la façade sont modifiées au fil des années, on peut envisager que la pollution (atmosphérique, industrielle…) en est la cause.

La dégradation des joints ainsi que la mauvaise qualité de la peinture utilisée initialement font également partie des facteurs de détériorations de la façade.

Refaire façade maison : préparer le chantier

Avant d’entamer les travaux, il faudra vous conformer à certaines exigences administratives.
Renseignez-vous auprès de votre mairie pour savoir s’il est nécessaire d’obtenir une autorisation ou si une simple déclaration de travaux suffit pour que vous puissiez rénover votre façade.

Dans le cas où votre maison se situe dans un espace protégé, prenez contact avec le Service Territorial de l’Architecture et du Patrimoine (STAP) de votre région. Des réglementations spécifiques sont par exemple appliquées aux maisons à colombage, aux monuments classés ou encore aux constructions avoisinant des monuments classés.

Vous aurez évidemment besoin de mettre un échafaudage en place pour les travaux en hauteur sur votre façade. Si l’échafaudage empiète sur la voie publique, il sera obligatoire d’obtenir l’autorisation de la mairie avant son installation. La taxe y afférente est généralement prise en charge par l’entreprise de ravalement de façade. L’entreprise TechniMurs (en Correze -19) pourra par exemple vous renseigner.

Refaire façade maison : traiter et nettoyer

Le nettoyage est un passage obligé pour débarrasser la façade de toute trace de salissure. La méthode utilisée dépend de l’état de la surface : lavage à haute-pression, peeling, sablage, décapage chimique….

Une fois que la façade est correctement nettoyée, il faut généralement appliquer un traitement contre les moisissures, la mousse et autres facteurs qui risquent d’accélérer sa dégradation.

Fiez-vous à l’expertise d’un façadier professionnel pour identifier les techniques de nettoyage et les produits de traitement adaptés à votre façade.

Rénover sa façade maison

Il faut attendre que les produits de traitement aient parfaitement séché avant de vous lancer dans la rénovation proprement dite de la façade. Cette étape dépend des résultats du diagnostic établi en amont.

Dans l’éventualité où des pathologies ont été détectées, leur réparation est la priorité absolue. Il faudra donc reboucher les fissures, traiter les problèmes d’infiltrations, refaire les joints, etc.

facade maison refaire

Refaire façade maison : les finitions

C’est l’étape finale d’un long processus et l’apparence de votre façade dépendra de vos choix. Les finitions de base consistent en l’application d’un enduit ou d’une peinture sur la façade rénovée. Il faut prêter une attention particulière au support pour identifier le produit et la méthode d’application qui garantiront la meilleure adhérence. Un mur en briques n’aura par exemple pas les mêmes exigences qu’une façade en bois, en alu ou en béton.

Si vous envisagez le changement de revêtement et que la mairie a approuvé votre projet, sachez que de nombreuses solutions vous sont proposées. Les plaquettes de parement se posent sur la surface. Elles vous permettent d’avoir une façade imitation briques, pierres… et offrent un rendu esthétique.

Le bardage en bois ou imitation bois est une autre solution qui s’offre à vous. Un traitement peut être exigé en fonction du matériau pour éviter qu’il ne se détériore au bout de quelques mois.

Depuis 2017, il est obligatoire de renforcer l’isolation thermique de la maison par l’extérieur dans le cadre d’un ravalement de façade. Le produit isolant sera donc appliqué avant la couche de finition. Plusieurs matériaux garantissent d’excellentes performances à condition qu’ils soient compatibles avec le revêtement extérieur et les caractéristiques du support. A cet effet, fiez-vous aux conseils avisés d’un façadier professionnel qui saura vous orienter vers des isolants adaptés à votre façade et à votre budget.

Remarque : Si vous avez choisi de laisser vos briques ou vos pierres apparentes, il sera indispensable que le jointoiement soit impeccablement réalisé pour assurer une parfaite isolation de la maison. Certaines briques/pierres peuvent par ailleurs exiger un remplacement en cas de dégradation avancée.

S’il est envisageable de réaliser de menus travaux d’entretiens soi-même, le ravalement de façade doit impérativement être confié à des professionnels. Comparez au moins 3 devis avant de vous décider sur l’entreprise qui se chargera de vos travaux. Notez par ailleurs que le recours à des professionnels certifiés vous ouvre droit à certaines solutions de financement qui vont automatiquement réduire les dépenses à prévoir pour la remise en état de votre façade.