Sélectionner une page

Toutes celles et ceux qui ont déjà eu à suivre le déroulement d’un chantier savent qu’il s’agit rarement d’une tâche simple. Entre les délais de construction, les erreurs de plan et les mauvaises réalisations, un chantier peut rapidement devenir un bourbier s’il n’est pas correctement planifié.

Un chantier mal planifié peut causer des délais de réalisation supplémentaires, qui coûtent généralement cher au maître d’ouvrage. Pour que l’exécution d’un chantier se déroule sans encombre majeure, il est impératif de bien planifier ce dernier et de respecter certaines étapes.

Les étapes à respecter avant le début des travaux

Afin d’assurer un déroulement des travaux plus fluide, plusieurs étapes doivent précéder le commencement du chantier.

L’élaboration du projet

Cette étape est cruciale puisqu’elle détermine à la fois :

  • le budget alloué à la réalisation des travaux ;
  • la définition claire du projet ;
  • les matériaux utilisés ainsi que les moyens de leur mise en œuvre.

Cette toute première étape définit les fondations du projet. Elle s’accomplit généralement en présence et avec l’aide d’un architecte, dont la sollicitation est par ailleurs obligatoire pour tous travaux sur une superficie supérieure ou égale à 150 mètres carrés. Vous pouvez également faire appel à des experts en ligne, qui vous guideront et vous permettront de ne pas commettre d’erreurs de conception.

La prise en charge des démarches administratives

Selon la loi française, tous les travaux de construction ou d’aménagement sur un chantier, doivent faire l’objet d’un permis de construire. Ce document administratif détaille les caractéristiques techniques de votre projet, et est soumis à la validation de la mairie de la commune au sein de laquelle, vous entreprenez vos travaux. D’autres formalités administratives sont associées à la réalisation d’un chantier. Vous trouverez une liste complète de ces dernières en ligne sur le site de la mairie de votre commune. Ignorer les formalités administratives pourra plus tard conduire à un arrêt du chantier ou à des sanctions légales, il est donc indispensable de s’acquitter de ces dernières.

L’organisation des travaux

Afin d’éviter que les travaux ne s’éternisent, il est capital de bien les organiser avant le début du chantier. Planifiez bien chaque étape, de la pose de la première brique au nettoyage final, en passant par toutes les autres étapes intermédiaires. L’architecte et le maître d’œuvre sont le plus à même de planifier efficacement et de manière cohérente, le déroulement des travaux. Cette étape doit impérativement se faire avec leur aide et en suivant leurs conseils.

Deux personnes en train d'analyser les plans des travaux
Rénovation

Les étapes à respecter durant les travaux

S’il existe différents types de chantiers, relatifs à différents types de constructions, ceux-ci ont tous pour point commun de respecter trois étapes consécutives majeures

La première étape est celle du terrassement du terrain sur lequel sera bâtie la construction. Elle consiste à réunir toutes les opérations qui visent à préparer le terrain, telles que l’enlèvement de la terre, les travaux de fouilles et d’aplanissement du terrain, la collecte et le transport de déchets présents sous terre, l’aplanissement du terrain et la creusée de tranchées. Cette étape sert à créer une surface permettant la construction d’un bâtiment ou d’une maison.

La deuxième étape est celle des travaux de gros-œuvre. Ils concernent tous les travaux liés à la structure de la construction, tels que les travaux d’assainissement, la construction des fondations ou la réalisation d’un soubassement. Ces travaux visent à réaliser l’ossature de la construction, et doivent impérativement respecter toutes les normes d’architecture et de sécurité.

La troisième et dernière étape est celle du second-œuvre. Elle regroupe tous les travaux qui ne touchent pas à la structure de l’immeuble ou de la maison. On y retrouve les travaux d’isolation et d’étanchéité, l’installation du chauffage et de la climatisation ainsi que tous les travaux qui touchent à l’esthétique et au confort. Elle permet de réaliser les finitions de la construction.

Une fois vos travaux terminés, il faut veiller à bien contrôler que tout est en ordre et aux faire attention aux réserves de paiement de fin de travaux !